Présentation du réseau

Présentation du réseau

Informations sur les lésions cérébrales

Informations sur les lésions cérébrales

Annuaire et cartographies

Annuaire et cartographies

Formations

Formations

Outils et documentation

Outils et documentation

Témoignages

Témoignages

Lésions cérébrales acquises

Lésions Cérébrales Acquises

Troubles Cardiovasculaires

Troubles Cardiovasculaires

Accidents vasculaires cérébraux

Accidents vasculaires cérébraux

Tumeurs

Tumeurs

Méningites

Méningites

Anoxies

Anoxies

Qu'est-ce
qu'un AVC ?

(Accident Vasculaire Cérébral)

L’Accident Vasculaire Cérébral (AVC) est une lésion du cerveau résultant de l’obstruction (infarctus) ou de la rupture (hémorragie) d’un vaisseau, le plus souvent une artère.

Les premiers symptômes sont souvent une paralysie ou un trouble de sensibilité d’un côté du corps, un trouble visuel, un trouble du langage, un mal de tête de survenue brutale. En cas de suspicion d’AVC, il faut toujours appeler le 15 (SAMU). Un régulateur orientera la personne vers l’Unité Neuro-Vasculaire (UNV) de proximité. L’admission en UNV est une urgence. Dans les cas les plus graves, il peut apparaître un coma dont la durée est peu prévisible avec un risque vital plus important.

 L’accident ischémique transitoire (AIT) se caractérise par des déficits transitoires, qui peuvent être une paralysie, des troubles de la sensibilité, de la vision, du langage, de l’équilibre. Tout ceci est transitoire, mais est un signe d’alerte d’un AVC véritable, décrit précédemment. De ce fait, l’AIT constitue toujours une urgence et justifie une hospitalisation immédiate en UNV. Ceci permet d’éviter quatre fois sur cinq un infarctus cérébral.

 L’AVC constitue un bouleversement dans la vie d’une personne et de ses proches. Les séquelles sont très variables d’un cas à l’autre, en qualité et intensité. Les plus fréquentes et invalidantes concernent les fonctions motrices (hémiplégie, spasticité), perceptives (troubles sensitifs, amputation du champ visuel) et cognitives (lenteur, perte d’initiative, troubles du langage, négligence de l’espace, troubles de mémoire et de l’attention). Il peut exister des difficultés de comportement (impulsivité, irritabilité). La personnalité est souvent modifiée. Le moral peut être touché avec l’apparition fréquence de symptômes dépressifs.

Ces troubles retentissent sur l’autonomie dans la vie quotidienne et dans les relations avec les autres. Une relation de dépendance à l’autre peut s’instaurer dans les activités de vie quotidienne personnelles élémentaires (alimentation, toilette, habillage, parfois transferts et déplacements) et surtout élaborées (préparation des repas, travaux domestiques, sorties, transports, courses, rencontres sociales, loisirs, conduite automobile, activité professionnelle). Les relations dans le couple sont perturbées, y compris sur le plan sexuel.

Vous pouvez télécharger la plaquette explicative du Réseau

Quels sont les Symptômes de l'Accident vasculaire cérébral

Accident vasculaire cérébral - Affaissement du visage
Accident vasculaire cérébral - Affaissement du visage
Accident vasculaire cérébral - Paralysie partielle
Accident vasculaire cérébral - Paralysie partielle
Accident vasculaire cérébral - Perte de la coordination
Accident vasculaire cérébral - Perte de la coordination
Accident vasculaire cérébral - Troubles de la parole
Accident vasculaire cérébral - Troubles de la parole
Accident vasculaire cérébral - Maux de tête sévères
Accident vasculaire cérébral - Maux de tête sévères

Formation de plaque instable

Accident vasculaire cérébral - Formation de plaque instable

Qu'est-ce qu'un traumatisme crânien ?

Le traumatisme crânien est un trauma-tisme du cerveau, endommagé en raison du choc avec la boîte crânienne. Les lésions se produisent surtout en regard du point d’impact, ou à un endroit diamétralement opposé. Le cerveau antérieur, frontal, est donc le plus exposé.

Les causes les plus fréquentes sont les accidents de la voie publique, les chutes et les agressions.

Il faut distinguer les traumatismes crâniens légers, modérés ou graves.

Les séquelles sont très variables d’un cas à l’autre, en qualité et intensité. Dans tous les cas, le traumatisme crânien de l’adulte ou de l’enfant constitue un bouleversement dans la vie d’une personne. Les difficultés les plus fréquemment rencontrées et les plus invalidantes concernent les aptitudes neuropsychologiques et le comporte-ment (lenteur, perte d’initiative, difficulté à réaliser des tâches nouvelles et complexes, troubles de mémoire, impulsivité, irritabilité, indifférence).

La fatigue est souvent ressentie. La personnalité est modifiée. Il s’agit du handicap invisible dont la personne n’a qu’une conscience partielle. Le retentissement social est toujours important. Les séquelles peuvent affecter les aptitudes sensorielles ou motrices, voire l’esthétique. Il peut également exister des crises d’épilepsie dans les suites.

Un suivi au long cours en consultations du Réseau des Traumatisés Crâniens Nord Pas de Calais peut s’avérer indispensables devant les difficultés rencontrées.

Vous pouvez télécharger la plaquette explicative du Réseau

Trauma crânien
Trauma crânien

Quelques explications pour les patients, leurs accompagnants et les acteurs sociaux